La crise ? ça dépend pour qui

Publié le par Alq

Le Monde du 3 septembre nous précise que les entreprises du CAC 40 affichent 41,6 milliards de profits pour le premier semestre 2010. C'est 87% de plus qu'en 2009 où les profits n'étaient "que" de 22,2 milliards.

Alors, tout va bien ? On est sorti du tunnel ?

"Comment explique-t-on de façon rationnelle que le CAC 40 recule de 8 % depuis le début de l’année", se demande le journaliste du Monde.

S'il pose la question, ce n'est pas pour que moi, simple citoyen, guère féru d'économie, je lui apporte la réponse.

En fait, comme on dit, la réponse est dans la question: dans l'expression "de façon rationnelle".

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris, le CAC 40 ne mesure pas les performances de l'économie française, mais la vitalité de la spéculation.

Ces 41,6 milliards du premier semestre, qui devraient être 80 milliards à la fin de l'année, iront sûrement dans la poche des spéculateurs, beaucoup moins sûrement dans l'investissement des entreprises.

C'est pourtant cet investissement qui crée les emplois de demain, des emplois qui fournissent des cotisations pour payer les retraites.

Et ainsi de suite....

Commenter cet article