Docteur Jekyll ou roi nu

Publié le par Alq

Et voilà !

Epilogue du quinquennat. Mister Hyde a agité la campagne jusqu'au 6 mai. Surtout entre les deux tours avec des appels du pied de plus en plus lourds à l'extrême droite. Résultat: François Hollande est passé. Et le docteur Jekyll a repris le dessus pour retrouver une dignité trop tardive.

Le discours de Sarkozy le soir du 6 mai reconnaissant sa défaite était digne. Son attitude le 8 mai, associant Hollande aux manifestations patriotiques le fut tout autant. Que n'a-t-il était ainsi précédemment ?

Nicolas Sarkozy n'est pas féru de littérature. Mais un conte d'Andersen, ça se lit vite. Qu'il lise ou relise "Le roi est nu". Il comprendra peut-être pourquoi ses courtisans n'ont pas osé lui dire ce qu'ils pensaient de ses propos, de ses attitudes qui l'on mené à sa perte.

Et les plus cruels lui rappeleront peut-être ce propos de Michel Noir cité précédemment:

"Mieux vaut perdre une élection que perdre son âme".

Il semble bien qu'avec son attitude d'entre deux tours, le président sorti ait perdu les deux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article