L'article que vous avez failli ne pas lire

Publié le par Alq

Hier, j'ai failli fermer ce blog. C'est que c'est du boulot d'alimenter régulièrement la chronique.

Et puis, depuis le 6 mai, j'avais beaucoup moins d'occasions de m'énerver. Parce qu'un blog, voyez-vous, c'est aussi une façon de se défouler, un punching ball qui ne fait de mal à personne.

Et  patatras, ce midi, la colère est revenue me chatouiller.

Ce fameux tweet de Valérie trierweiler....

Je ne suis ni sur Tweeter, ni sur Facebook....

J'ai trop d'exemple de messages délivrés trop vite sur ces réseaux qui foutent la m...

Mais, le pire, c'est que ces réseaux deviennent la première source d'information généraliste.

Miss Valérie aurait envoyé un bon vieux SMS à Falorni, ou lui aurait laissé un message sur son 888 en lui disant "Courage je pense à toi..." et c'était tout.

Mais elle a choisi Tweeter et juste après que François Hollande ait apporté son soutien à Ségolène. Elle est journaliste, elle savait donc parfaitement ce qu'elle faisait.

Je n'ai pas d'ex. Désolé, je vis toujours avec la même personne depuis 37 ans (et je ne m'en plains pas). Je n'ai donc pas à régler ce genre de problème.

Et surtout, je ne suis pas Président de la République. Pour parler franchement, je n'en ai pas vraiment envie. Et c'est d'ailleurs en me faisant cette réflexion que j'ai lancé ce blog voici deux ans.

Cela faisait partie d'un projet de roman que j'envisageais d'écrire à l'époque où l'on prévoyait un duel à venir entre Sarko et DSK. 

Finalement, le président normal ressemblant tellement à ce que j'allais écrire, j'ai renoncé. Sauf que je n'avais pas imaginé qu'il pourrait y avoir un vaudeville à l'intérieur du drame avec une ex et une première drame...pardon drame.

Donc exit mon projet de bouquin.

Quoi que...

On ne sait jamais !

Commenter cet article