Ah, ce fameux "Hors contexte" !

Publié le par on-ne-sait-jamais.over-blog.com

C'est le grand leitmotiv du moment: "Mes propos ont été repris hors de leur contexte".

Et hop ! Le tour est joué. Je peux dire n'importe quoi. L'excuse est toute trouvée.

"La plupart des dealers sont noirs ou arabes", dixit Eric Zemmour chez Ardisson.

Tollé général. Menacé de sanction par son employeur, Le Figaro, Eric Zemmour s'excuse...

...auprès de la LICRA (pas auprès des noirs et des arabes, faut pas pousser) qui envisage le procès.

1. L'émission d'Ardisson est enregistrée et montée avant diffusion. Zemmour avait tout loisir de demander à ce que cette "saillie" soit coupée.

2. Ardisson, producteur de l'émission,  joue les vierges effarouchées. En laissant la phrase à la diffusion, il en est responsable comme tout éditeur.

3. Zemmour se prétend journaliste. Un journaliste n'est pas là pour dire ce qu'il pense mais pour expliquer les faits.

4. Admettons que ce qu'a dit Zemmour corresponde à la réalité. Son métier de journaliste aurait dû l'amener à expliquer pourquoi on trouve tant de dealers dans ces catégories de population.

5. Ce n'est pas parce qu'un journaliste aura bien fait son travail pédagogique qu'il trouvera gràce auprès de Jean-Luc Mélenchon, autre utilisateur du "hors contexte".

Comme nombre de politiques, il préfère le journaliste porte-micro.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article