Les vieux, qu'est-ce qu'on en fait ?

Publié le par on-ne-sait-jamais.over-blog.com

« J'ai un père qui a 102 ans. Il a été hospitalisé 15 jours dans un service de pointe. Il en est sorti. La collectivité française a dépensé 100.000€ pour soigner un homme de 102 ans. C'est un luxe immense, extraordinaire pour lui donner quelques mois ou quelques années de vie ». Dixit Alain Minc la semaine dernière sur France-Info.

On pourrait penser, à première vue, que le conseiller de Nicolas Sarkozy vantait le système de santé français qui assure à ses aînés tous les soins dont ils ont besoin. Pas du tout. Alain Minc a jugé aberrant que l’Etat lui ait fait ce cadeau.

Et de poursuivre : « Je pense qu'il va bien falloir s'interroger sur le fait de savoir comment on va récupérer les dépenses médicales des très vieux, en ne mettant pas à contribution ou leur patrimoine, quand ils en ont un, ou le patrimoine de leurs ayants-droits ».

Sans commentaire !

Si un quand même : si Alain Minc trouve aberrant ce « cadeau », rien ne l’empêche de faire un don de 100 000€ à la Sécu. Lui il peut. Ce n’est pas le cas de tout le monde.

Dernière heure:  Alain Minc avait multiplié par cinq les dépenses réelles engagées pour soigner son père. Ce qu'a révélé Libération. MInc a avoué avoir "délibérément pris un chiffre qui frappe "pour donner du poids à son argumentaire". Ceci nous éclaire sur la façon de communiquer des conseillers de l'Elysée !

Commenter cet article