Les mots et la langue

Publié le par Alq

J'ai toujours pensé que la police était là pour protéger la population contre les délinquants et les criminels.

On devrait donc avoir confiance dans la police, en France, à Tunis, au Caire, à Pékin ou à Tripoli.

J'ai toujours pensé que l'armée était là pour protéger la population contre les ennemis de l'expétérieur.

On devrait donc avoir confiance dans l'armée en Chine, en Birmanie, en Lybie.

J'ai toujours pensé qu'un diplomate savait tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler.

Aujourd'hui, ce n'est pas le plus important !  Notre nouvel ambassadeur en Tunisie parle l'arable. Cela a suffi pour que Sarko le nomme à Bagdad d'abord, à Tunis ensuite.

Moi, j'ai appris le latin, j'ai même été enfant de choeur.

Je peux réciter les Bucoliques de Virgile: "Tityre, tu patulae recubans sub tegmine fagi...".

Je peux chanter le 'Tantum ego sacramentum..." ou le "Salve regina...".

C'est pas parce que je suis athée qu'il faut m'écarter. Je sais tourner sept fois la langue dans la bouche....

 

Commenter cet article