L'histoire ne se répète pas toujours

Publié le par Alq

Ainsi donc les députés n'ont rien de mieux à faire que d'écouter le président de la Fédération Française de Football et Raymond Domenech pour savoir pourquoi les Bleus on été ridicules en Afrique du Sud.

Une suggestion: ils devraient aussi convoquer Eugène Saccomano et Jacques Vendroux, chroniqueurs sportifs à Europe 1 et France-Inter, ainsi que les journalistes de "L'Equipe".

Je sais, ça ne se fait pas de mettre en cause les médias. Mais, la charte des journalistes précise que "les journalistes n'acceptent d'autre juridiction que celles de leurs pairs". Alors, moi j'ai le droit de parler.

J'ai lu et entendu les journalistes évoqués ci-dessus dire qu'en 2006, si la France avait accédé à la finale, Raymond Domenech n'y était pour rien. Les joueurs de l'époque avaient décidé de le laisser causer mais d'en faire à leur tête.

Vrai ou faux ! Je n'en sais rien.

Mais, je me dis tout bêtement que Ribéry, Anelka et consorts, ayant lu cela, ont peut être décidé de faire de même.

On ne sait jamais.

Si, une chose peut-être: apparemment nos Bleus de 2010 n'avaient pas la même force mentale, ni le même esprit d'équipe que ceux de 2006. Et ça, ça fait la différence. Mais nos journalistes avaient oublié de le leur préciser. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article