Gouverner, est-ce vraiment prévoir ?

Publié le par Alq

En 1999, le Gouvernement de Lionel Jospin crée le Fonds de réserve des retraites (FRR).Objectif: constituer une réserve qui permettra en 2020 de participer au financement des retraites puisqu'on prévoyait un déficit du régime général à cette date. 150 millions d'euros sont prévus pour le FRR.

Gouverner, c'est prévoir, dit-on. On est donc dans la logique des choses.

En 2010, le Gouvernement de François Fillon doit racler les fonds de tiroir. On dira peut-être que c'est la faute de la gauche qui a vidé les caisses, sauf que ça fait huit ans que la gauche ne gouverne plus le pays. Passons !

Fillon et Woerth, qui veulent réformer le régime des retraites, ont besoin de sous. Ils décident donc de ne pas attendre 2020 et de ponctionner le FRR pour financer l'intégralité du déficitit du régime général, le temps de la montée en puissance de la réforme.

Chaque année jusqu'en 2024, l'Etat ponctionnera 2,1 millions d'euros qui seront versés à la Caisse d'amortissement de la dette sociale.

C'est un peu comme si vous préleviez sur votre plan d'épargne retraite pour changer de voiture.

Et alors ?

La Cour des comptes juge que cette nouvelle mission est inquiétante et qu'il s'agit d'un abandon d'une ambition de long terme. Et que le FRR risque de ne pouvoir remplir aucune des missions qui lui avaient été fixées à sa création. 

Gouverner, est-ce vraiment prévoir ? On ne sait jamais.... 

Commenter cet article