Des mots, des maux, démo....

Publié le par Alq

Qu'a fait DSK ? Je n'en sais rien, pas plus que vous.

Il est présumé innocent. Même si beaucoup le présument coupable. Exemple: ce citoyen new-yorkais entendu ce matin sur France-inter et voisin de la nouvelle résidence forcée de DSK: "Bien sûr, il faut respecter la présomption d'innocence. Mais, ce type là devrait être en prison". 

Il y a encore du travail à faire pour la présomption d'innocence.

Mais n'est-ce pas le terme qui pêche ? 

On parle aussi de la "présumée victime" dont il faut respecter l'honneur bien sûr.

S'il y a "présumée victime", c'est qu'il y a en face un "présumé coupable", expression chère à Nicolas Sarkozy, qui n'aime pas trop le mot innocent. C'est que s'il fut avocat dans une vie antérieure, ce fut avocat d'affaires.

Alors, disons pour simplifier les choses qu'il y a un accusé et une plaignante et que la justice tranchera.

Autre réflexion sur le système américain: le procureur (district attorney dans la langue de Woody Allen) est élu. On peut se dire qu'il est plus indépendant que les procureurs français qui dépendent du pouvoir.

Sauf que, comme tout bon homme politique, le district attorney doit penser à sa côte de popularité. Accrocher le directeur général du FMI à son tableau de chasse, c'est un beau trophée qui vaut quelques points lors du scrutin.

Est-ce mieux est-ce moins bien que le système français?

On ne sait jamais.

Mieux vaut-il dépendre de l'opinion publique ou du pouvoir exécutif ?

Et si on ne dépendait ni de l'un, ni de l'autre.

En France, certains, dans la majorité, suggèrent que les juges soient élus comme aux Etats-Unis. Quel intérêt ? A part laisser à penser qu'un juge élu sera plus sévère et grapiller ainsi quelques points dans les sondages, je n'en vois aucun.

D'autant que les juges ne sont pas élus aux States. Ils sont nommés.

Et dire qu'il y a encore des hommes politiques, chez nous, souvent juristes, parfois énarques, qui ne font toujours pas la différence entre un juge et un procureur ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article